La Poste de Côte d’Ivoire innove avec une solution de lettre recommandée digitale à partir de la cryptomonnaie Afro.
0
 

Écouter
Publicit?
La Poste de Côte d’Ivoire innove avec une solution de lettre recommandée digitale à partir de la cryptomonnaie Afro.

La Poste de Côte d’Ivoire innove avec une solution de lettre recommandée digitale à partir de la cryptomonnaie Afro.

Lacinan Ouattara | Lu 1956 fois | Publié

Isaac GNAMBA-YAO, Directeur Général de la Poste de Côte d’Ivoire a annoncé une solution innovante conçue les équipes de La Poste Côte d’Ivoire à savoir, une lettre recommandée digitale à partir de la Blockchain. C’est l’information donnée lors de la visioconférence "Digital Africa Live 4" sur le thème "Covid-19, les postes africaines plus que jamais nécessaires" organisée le 30 avril dernier.

La poste, institution nécessaire dans la lutte contre la propagation de la Covid-19, c’est en substance ce que l’on retient de la visioconférence qui aura duré plus d’une heure avec Isaac GNAMBA-YAO (Côte d’Ivoire), Amin Benjelloun Touimi (Maroc), Pascal Clivaz (Union Postale Universelle) et Jean Noël Georges (France). Se réinventer, proposer des solutions adapter à la crise sanitaire, continuer d’assurer le service public, mais aussi la continuité de service pour les principaux acteurs économiques dans les différents pays, restent les priorités du moment pour ces institutions.

A propos, de se réinventer La Poste de Côte d’Ivoire a mis au point une innovation à partir de la cryptomonnaie Afro. Cette dernière va ainsi remplir la fonction de conservation et de preuve des correspondances avec l'application de lettre recommandée digitale. Le contenu, l'horodatage et la notification vont être conservés de façon irréfragable dans la Blockchain.

La cryptographie utilisée permettra de valider les transactions du nouveau service et la génération de la monnaie elle-même. Pour la première fois dans le monde, la Blockchain sera utilisée pour une application de service public grâce au courrier recommandé digital de la Poste de Côte d'Ivoire.

"C’est une innovation majeure pour le service public, dans la mesure où cette application pourra être utilisée dans tous les pays ayant signé le traité de l’Union Postale Universelle (UPU). Ainsi, tous les documents émis via cette solution auront une valeur juridique avérée avec plus de sécurité", a précisé M. Yao.

La Poste de Côte d’Ivoire qui revendique la place de "Maison du citoyen, des entreprises et coursier de l’Etat" démontre une fois de plus que, seule l’innovation peut porter cette entreprise publique, véritable le lien social entre le Gouvernement et les populations au niveau de l’inclusion sociale, financière et digitale.

 

 

 
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Ly Ramata annonce la construction d’un centre d’action communautaire de l’enfance à Booré

Un atelier d’évaluation des comités de nutrition et de développement de la petite enfance à Bondoukou

L’Agence Emploi jeune remet des permis de conduire à 31 jeunes de Bonon (Bouaflé)

Un élève meurt par noyade à Bondoukou

Les plants de cannabis découverts se trouvent hors de la prison de Korhogo (Ministère)

Publicité
Publicite