L'Inde bloque 47 applications mobiles chinoises de plus
0
 

Écouter
Publicite
L'Inde bloque 47 applications mobiles chinoises de plus

L'Inde bloque 47 applications mobiles chinoises de plus

AFP | Lu 4300 fois | Publié

L'Inde a bloqué 47 applications mobiles chinoises de plus, quelques semaines après avoir interdit la populaire plateforme de partage de vidéos TikTok et 58 autres applications, invoquant la sécurité nationale et la protection des données, selon des médias indiens et un officiel du gouvernement ayant souhaité garder l'anonymat.

"Nous avons interdit 47 applications mobiles chinoises" ce qui "montre le sérieux du gouvernement quant aux questions de confidentialité des données et de sécurité", a déclaré lundi à l'AFP cet officiel du ministère de l'Information.

"L'ordre a été donné vendredi. La plupart des 47 applications sont bloquées pour les mêmes raisons que les 59 précédentes, et plusieurs étaient des versions réduites ou des variantes des applications interdites auparavant", a-t-il ajouté. 

Pour l'instant, il n'y a pas eu de communication officielle de la part du gouvernement à propos de ce nouveau blocage mais il a été largement rapporté dans les principaux médias indiens.

Les relations entre les deux pays les plus peuplés du monde se sont tendues après la mort de 20 soldats indiens lors d'un accrochage mi-juin avec des soldats chinois le long de leur frontière disputée.

Depuis, le sentiment anti-chinois est monté en flèche en Inde et s'est accompagné de manifestations et d'appels à interdire les produits chinois dans ce pays qui compte 1,3 milliards d'habitants. 

Lundi, les médias locaux affirmaient que 275 autres applications chinoises pourraient être bloquées pour les mêmes raisons, parmi elles, le très populaire jeu "PUBG Mobile" qui appartient au géant chinois Tencent. 

La Chine exporte plus de 3.000 sortes de produits en Inde dont des jouets, des cosmétiques et des appareils ménagers. 

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

En continu

Urgent | Présidentielle 2020 : Plus de trois millions d’électeurs ont retiré leurs cartes (Communiqué)

Présidentielle 2020 : L’opposition dénonce l’envoi d’observateurs pour le scrutin

Le Gouvernement ivoirien apporte un appui à la mise à niveau des entreprises industrielles dans la filière ananas

Présidentielle 2020 : La plateforme des organisations de la société civile pour l’observation des élections (POECI) appelle à la fin des violences

Manifestations en Angola : une centaine d'arrestations (gouvernement)

Publicite
Publicite