Sport / Football | Cameroun, Nigeria, Afrique du Sud : découvrez les équipes africaines du Mondial-2019
0
 

Écouter

Football | Cameroun, Nigeria, Afrique du Sud : découvrez les équipes africaines du Mondial-2019

Elie DION | Lu 738 fois | Publié Il y a 14 jour(s)

usqu'au 7 juillet, les meilleures sélections féminines de la planète football s'affrontent en France pour le titre de championne du monde. Trois équipes africaines tentent une percée: le Nigéria, le Cameroun et l’Afrique du Sud.

Sur les réseaux sociaux, au bureau ou dans les cafés, impossible d’échapper à l’euphorie collective que suscite la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Mais c’est occulter l’autre grand moment de cet été : la Coupe du monde de foot féminin, du 7 juin au 7 juillet en France. Actions coup de poing d’associations féministes, couverture médiatique plus travaillée, augmentation des accords commerciaux… Le football féminin prend résolument son envol.

Cette année, les trois places dévolues au continent africain dans ce rendez-vous planétaire ont été prises par le Nigéria, grand habitué de l’évènement, le Cameroun qui tente de se faire un nom, et l’Afrique du Sud qui découvre la compétition. Le Nigéria évoluera dans le groupe A aux côotés de la France, le pays hôte, de la Norvège et de la Corée du Sud. L’Afrique du Sud croisera le fer dans le groupe B avec l’Allemagne, la Chine et l’Espagne. Le Cameroun (groupe E) affrontera de son côté le Canada, les Pays-Bas et la Nouvelle-Zélande.

Afrique du Sud

Un premier match compliqué. Les Banyana Banyana, littéralement “les filles” en langue nguni se sont inclinées face aux Espagnoles (3-1), grâce à un doublé de Jennifer Hermoso, ancienne joueuse du Paris Saint-Germain, sur pénalty. L’attaquante sudafricaine Thembi Kgatlana s’est néanmoins distinguée en signant le premier but de l’histoire de son pays dans cette compétition. Et avec la manière : une frappe enroulée du droit qui est venue nettoyer la lucarne opposée. “Je pense qu’on peut être contente de nous, nous avons livré une belle performance. Malheureusement on concède deux penalties, sans doute évitables. C’est un rêve qui devient réalité pour moi. On a vécu un moment historique, un match historique. C’est vrai qu’on avait déjà vécu un moment fort avec les Jeux Olympiques de Londres (en 2012), mais disputer une Coupe du monde on en rêve toutes durant notre carrière. Ce sont des moments uniques. Chaque occasion de représenter sa nation est un honneur et une fierté. Il n’y a pas de mots assez fort pour décrire cela”, a déclaré Janine Van Wyk, défenseure et capitaine de l’Afrique du Sud. Prochains matches les 13 et 17  juin, contre la Chine, vice-championne du monde en 1999,  et l’Allemagne qui a remporté le trophée en 2003 et en 2007.

Cameroun

Les Lionnes Indomptables ont à coeur de confirmer leur statut de puissance émergente du football féminin en Afrique. La sélection camerounaise dispute en effet la deuxième Coupe du monde féminine de son histoire. Elle a arraché son ticket après un parcours honorable lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations. Les Camerounaises ont ainsi réussi un sans-faute lors de la phase de groupes avant de s’incliner aux tirs-au-but face au Nigéria en demi-finale. Elles ont validé leur participation au Mondial en s’adjugeant la petite finale contre le Mali (4-2).

Pour le premier match des Lionnes ce lundi, contre le Canada, tous les regards seront tournés sur la gâchette des Lionnes, Gabrielle Onguene, désignée meilleure joueuse de la Coupe d’Afrique  2016. Si le Paris Saint-Germain l’avait contactée au lendemain de la CAN, c’est le CSKA Moscou qui a réussi à la convaincre. Dans le groupe E, la sélection cmerounaise affrontera ensuite les Pays-Bas le 15 juin, puis la Nouvelle-Zélande le 20.

Nigéria

Le Nigéria est sans aucun doute la meilleure équipe africaine. Les Super Falcons ont remporté dix des douze Coupes d’Afrique des nations organisées jusqu’à ce jour. Elle est aussi la seule sélection africaine à avoir atteint les quarts de finale du Mondial féminin (1999). Mais si elle fait partie des rares équipes qui ont participé à toutes les éditions de la Coupe du monde depuis la première disputée en 1991, la sélection nigériane n’a franchi qu’une fois la phase de groupes en sept participations.

Le 8 juin, l’équipe nigériane s’est inclinée  3-0 face aux Norvégiennes. Le Nigéria compte sur Asisat Oshoala, footballeuse africaine de l’année en 2014, 2016 et 2017, pour tenter de faire déjouer les pronostics. “Nous avons maintenant beaucoup de joueuses professionnelles, ainsi qu’un sélectionneur expérimenté, qui a déjà mené plusieurs équipes nationales en Coupe du monde, a expliqué la joueuse du FC Barcelone pour FIFA.com. Il a vraiment aidé l’équipe à progresser, surtout dans les automatismes et l’étude de nos adversaires. Nous avons des joueuses de talent et maintenant que nous avons un entraîneur qui sait utiliser les points forts de l’équipe, c’est un grand avantage pour nous”Le Super Falcons retrouveront la Corée du Sud le 12 juin et la France le 17 juin.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également