Sport / CAF Awards : le foot africain se réunit au bord de la mer Rouge
0
 

Écouter

CAF Awards : le foot africain se réunit au bord de la mer Rouge

Elie DION & AFRIQUE FOOT | Lu 24152 fois | Publié

Le titre du Meilleur joueur de l’année 2019 sera décerné en Egypte ce mardi 7 janvier avec Samuel Eto'o en maître de cérémonie. Qui de Sadio Mané, Mohamed Salah ou Riyad Mahrez, remportera le trophée ?

Soleil, mer bleu azur et palmiers. Le football africain s’est donné rendez-vous à Hurghada en Égypte, à l’Hôtel Citadelle Albatros Sahl Hasheesh, au bord de la mer Rouge pour entre autres honorer le joueur de l'année 2019. Qui sera le grand gagnant de la soirée ?

L’Égyptien Mohamed Salah, déjà titré deux fois, vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool et héros malheureux avec les Pharaons, après l’élimination en huitièmes de finale de la CAN à domicile ? L’Algérien Riyad Mahrez, aussi en lice pour remporter son deuxième trophée, vainqueur de la CAN 2019 et auteur d’un doublé coupe-championnat d’Angleterre avec Manchester City ? Ou encore le Sénégalais Sadio Mané, quatrième au Ballon d’Or 2019 derrière Lionel Messi, Virgil van Dijk et Cristiano Ronaldo, coéquipier de Salah, qui a terminé à trois reprises sur le podium ? Mané pourrait être le premier joueur sénégalais à soulever ce trophée depuis El-Hadji Diouf Diouf en 2002.

Des successeurs aux Samuel Eto’o, Didier Drogba ou Yaya Touré

 

Une chose est certaine, le choix ne sera pas facile. Si l’on pensait qu’il serait difficile de trouver des successeurs aux Samuel Eto’o, Didier Drogba, Yaya Touré (quatre titres successifs), aujourd’hui, le football africain ne manque pas de vedettes. « Je crois que c’est un peu le génie africain. Il y a un vivier énorme. La seule chose qui nous manque, c’est de capitaliser sur cela en mettant des structures sur pieds pour ne pas toujours aller en Europe pour former nos joueurs »,  avance Alain Djemfa, coach de l’équipe féminine du Cameroun. L’édition 2019 récompensera également la meilleure joueuse africaine de l’année, le meilleur entraîneur national ou encore le meilleur espoir.

La cérémonie promet en tout cas d’être belle sous un immense chapiteau en bord de mer. Casquette en cuir sur la tête, Samuel Eto’o était encore hier tout concentré à répéter son texte, dans la peau d’un chef d’orchestre de luxe. L’ancien joueur du FC Barcelone a remporté le titre à quatre reprises. Le parterre sera garni par des représentants de la FIFA, avec son président Gianni Infantino au premier rang.  Fatma Samoura, désormais déléguée générale de la FIFA pour l'Afrique, ou encore Arsène Wenger seront de la fête. La veille, le Brésilien Cafù, l’Argentin Veron, Youri Djorkaef, El Hadji Diouf, Madjer ou encore Kanu ont participé à un match de gala au Caire. Le président de la CAF Ahmad a même porté le brassard de capitaine.

À Hurgadha, la Fédération française de football a aussi fait le déplacement avec son président Noël Le Graët pour signer une convention avec la Confédération africaine de football. La société Amaury sport organisation qui détient la marque « Ballon d’Or » est aussi présente. Dans sa première version, le Ballon d’Or africain était auparavant décerné par France Football jusqu’en 1992. La Confédération africaine de football a ensuite pris le relais.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire �galement