Sport / Jeux Olympiques 2012 : Athlétisme / Finale du 200 m ce soir - La revanche de Murielle Ahouré
0
 

Écouter

Jeux Olympiques 2012 : Athlétisme / Finale du 200 m ce soir - La revanche de Murielle Ahouré

L\'Inter | Lu 1360 fois | Publié

Murielle Ahouré continue de faire rêver la Côte d’Ivoire aux Jeux Olympiques de Londres 2012. Hier mardi 07 août, la flèche de l’athlétisme féminin ivoirien, s’est qualifiée pour la finale du 200m, après son coup d’essai manqué en finale du 100m samedi dernier. La médaillée d’argent du 60m féminin aux Championnats du monde en salle 2012 à Istanbul (Turquie), a terminé l’épreuve en deuxième position derrière l’Américaine Alyson Felix (22’’31) avec un chrono de 22’’49. Mais devant Semoy Hackett de Trinité-et-Tobago (22’’55). Désormais seule athlète ivoirienne en course en athlétisme, Murielle Ahouré continue ainsi d’entretenir toujours l’espoir d’une médaille ivoirienne à cette XXXème olympiade dans la capitale britannique. Espérons que ce soir à 21h, l’espoir devienne réalité. Si les nouvelles sont bonnes de son côté, ce n’est pas le cas pour Méité Ben Youssef. Les Jeux Olympiques 2012 sont terminés pour le sprinteur ivoirien. Qualifié pour les demi-finales du 200 m, le champion d’Afrique n’a pu être au départ de cette épreuve dans la soirée d’hier mardi 7 août au stade Olympique de Londres. Victime d’une blessure, c’est à son corps défendant qu’il a déclaré forfait. Le diagnostic médical est formel. Méité souffre d’une fracture du gros orteil. « Lors de l’épreuve du 200 m en série, le lundi (06/08/2012 ), il a senti la douleur pendant la course, mais il a pu terminer. Mais la douleur s’est accentuée par la suite. C’est le gros orteil qui est touché. Il ne peut donc pas continuer la compétition... », a déclaré le Professeur Bamba, médecin de la délégation ivoirienne, hier. En effet, dans la matinée d’hier, l’athlète a été soumis à une batterie d’examens médicaux qui ont révélé l’origine du mal dont souffre l’athlète. L’orteil immobilisé par des attelles, l’espoir ivoirien sur le 200m masculin se déplace désormais avec des béquilles. Il restera au repos pendant trois semaines. Vraiment dommage pour le champion d’Afrique 2012 du 200m, qui entendait prouver qu’il n’était pas en villégiature à Londres. « Je vais courir sur le 100 et le 200m et mon objectif, c’est de faire la finale du 200m. Je suis très déterminé pour y parvenir. Et ensuite, ce qui doit arriver en finale arrivera. Pour l’heure, je ne me focalise pas sur une médaille. Parce qu’on ne sait pas ce qui peut arriver. Pour moi, actuellement, le plus important est la finale du 200m. J’aurai la rage de vaincre tout le monde dès le début. Même si ce sera le contraire, mais dans ma tête, ce sera ça. Ce n’est plus le moment de parler, mais plutôt le moment d’agir », a déclaré Méité Ben Youssef, le 26 juillet, au lendemain de son arrivée au Village olympique de Londres. Le sort en a décidé autrement. En venant à Londres pour ses premiers Jeux Olympiques, l’athlète entendait donner le meilleur de lui-même. Et il avait déjà donné le ton de sa rage de vaincre sur le 100m où, à défaut d’être en finale, il a pu améliorer le record national avec un chrono de 10’’6 lors de l’épreuve en série, le samedi 04 août. Malheureusement, Londres 2012 est une symphonie inachevée pour Méité, après le coup du faux départ au 100m lors des Championnats d’Afrique à Porto-Novo au Bénin en juillet dernier.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Annonces emplois