Sport / Elim CAN 2019 (CIV/RCA : 4-0) : La Solidarité des Eléphants fait la différence
0
 

Écouter

Elim CAN 2019 (CIV/RCA : 4-0) : La Solidarité des Eléphants fait la différence

FIF | Lu 7596 fois | Publié

Les Eléphants se sont largement imposés face aux fauves de la Centrafrique en match comptant pour la 3è journée des éliminatoires de la CAN « Cameroun 2019 ». Ce succès a été possible grâce à la solidarité du capitaine Aurier Serge et ses coéquipiers qui ont décidé de redonner confiance au public de Bouaké. Jonathan Kodjia (26è), Eric Bailly (53è), Cheick Doukouré (58è) et Maxwel Cornet (75è) ont été les hommes forts de cette victoire.

Certainement tétanisés par la réserve formulée par la Côte d’Ivoire contre trois  joueurs (Kéita Salif, Fernander Kassai et Yambere Cedric) en début de match, les Centrafricains n’ont pu se déployer dans le match.  Ils ont laissé toutes les initiatives aux Ivoiriens, dominateurs dans les deux temps du match. Notamment dans les duels et la possession du ballon. Les Eléphants tirent évidemment le meilleur profit. Tout démarre par sur une balle en profondeur de Serey Dié dans la défense centrafricaine. Mais les défenseurs centrafricains sont pris à défaut. Une occasion qui profite Jonathan Kodjia, l’attaquant ivoirien. Il subtilise le ballon et gagne son duel face au gardien de but centrafricain, Lembet Geoffroy (1-0, 26è).

Les Centrafricains tentent la réplique. Mais Serey Dié est très présent dans le ratissage. Les quelques ballons envoyés en profondeur sont interceptés par Eric Bailly.   Les deux parties bouclent la première période sur cet avantage des Ivoiriens (1-0).

La seconde période est marquée par un festival de but des Ivoiriens. Eric Bailly, Cheick Doukouré, Mawxel impulsent ce temps forts. Savoy Raoul, l’entraineur des Centrafricains, est impuissant sur son banc. Il ne pouvait que constater les dégâts.

Ce succès permet aux Eléphants (2è, 6 pts) de conserver la deuxième place derrière la Guinée (1er, 9 pts+2) vainqueur du Rwanda (2-0) à Conakry.

Conscients de l’enjeu que constitue la 4è journée, le remake face aux fauves à Bangui, le 16 octobre prochain, le sélectionneur Kamara Ibrahim et ses joueurs ne tombent pas dans le jeu de la distraction. Ils prévoient un entrainement ce samedi matin à Bouaké avant leur départ en Centrafrique.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également