Sport / Yaya Touré Ballon d'Or africain 2012 : Je dédie ce Ballon d'Or à toute la Côte d'Ivoire "
0
 

Écouter

Yaya Touré Ballon d'Or africain 2012 : Je dédie ce Ballon d'Or à toute la Côte d'Ivoire "

FIF | Lu 1020 fois | Publié

Ravi et fier de sa distinction, Yaya Touré reconnait le mérite des autres nominés. Notamment, son capitaine chez les Eléphants Didier Drogba et Alexandre Song. Il dédie son titre à sa famille et au peuple ivoirien.

« C’est un grand bonheur et c’est une grande joie. Avec tout le travail qu’on a eu depuis le début de la saison, c’est une grande fierté d’être ballon d’or. Il faut reconnaitre que c’était très difficile de gagner ce prix devant des joueurs talentueux comme le capitaine Didier Drogba et Alexandre Song. Didier a fait une superbe saison avec Chelsea et Song a réussi une formidable saison avec Arsenal. Ce n’est pas un fardeau et je pense que je vais donner le meilleur de moi-même à la CAN. Je remercie tous ceux qui ont voté pour moi et je dédie ce ballon d’or à ma famille et à toute la Côte d’Ivoire. Que les Ivoiriens sachent que c’est la Côte d’Ivoire qui a gagné et que ce sont deux de ses fils qui ont gagné. Aujourd’hui, c’est moi. Demain, ça sera certainement Gervinho ou quelqu’un d’autre ». Hervé Renard (meilleur entraineur) « C’est un grand honneur et je remercie mon président Kalusha Bwalya. Et spécialement Claude Leroy qui m’a fait venir en Afrique en 2007. Je lui dédie ce trophée. Cette distinction est un début car je ne fais que commencer ma carrière. Il faut encore gagner plein de choses et il y a plein de challenges qui nous attendent ». Didier Drogba (deuxième meilleur joueur) « C’est mérité et je l’ai déjà dit. Je pense que ce prix est largement mérité parce que Yaya a été régulier sur la saison et ça fait deux ans qu’il est l’un des meilleurs milieux de terrain dans le monde. Ça me semble logique. Aujourd’hui, un joueur comme Yaya ne changera pas à cause de la pression. Je souhaite aux Ivoiriens de passer une très bonne fête ».
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également