Sport / Football | Fif Côte d’Ivoire : 57è AG mixte ordinaire de la FIF à Yamoussoukro
0
 

Écouter

Football | Fif Côte d’Ivoire : 57è AG mixte ordinaire de la FIF à Yamoussoukro

Elie DION | Lu 868 fois | Publié Il y a 23 jour(s)

Le président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Sidy Diallo a proposé samedi 25 mai 2029, la levée des sanctions qui frappent des acteurs du football ivoirien (dirigeants, secrétaires...), et structures (clubs, Groupements d'Intérêts), dans son message d’ouverture de l'Assemblée Générale de la Fédération, à la Fondation Félix Houphouët Boigny à Yamoussoukro.

Ainsi, les sanctions de Me Roger Ouegnin (ASEC Mimosas), Salif Bictogo (Stella club d’Abidjan), Koné Cheikh Oumar (Africa Sports d'Abidjan), Vagba Alexis (Africa Sports d'Abidjan), Alain Gouamené (Association des Entraîneurs), Armand Gohourou (secrétaire général ASC Ouragahio), sont levées. 

« Nous devons nous pardonner, évitons les problèmes de personnes et réfléchissions pour faire avancer le football ivoirien. Je suis le premier à demander pardon et que tous ceux qui ont porté plainte contre moi ou la FIF lèvent ses plaintes. L'audit de l'Inspection d'État m'a totalement blanchi. On ne peut aller à la paix et à la réconciliation si le coeur n'est pas libéré », a dit Sidy Diallo, Président de la Fif. 

Le directeur de cabinet, Allah Yao François représentant le ministre des Sports, a indiqué : « Vous avez entre vos mains le maillon essentiel de la réconciliation nationale c'est à dire le football. Pensez à l'après CAN qui aura lieu dans notre pays en 2023>>

Me Roger Ouegnin a rétorqué : « C'est la première fois en 7 ans que j'assiste à une assemblée générale de la FIF. J'ai écouté tous les messages, mais l'ASEC et moi ne nous sentons pas concernés par cette levée de sanctions. Nous irons jusqu'au bout de la procédure ».

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également