Sport / Football | CAN2019 : Un compromis a été trouvé entre la Fédération Camerounaise et les joueurs de la sélection
0
 

Écouter

Football | CAN2019 : Un compromis a été trouvé entre la Fédération Camerounaise et les joueurs de la sélection

Elie DION | Lu 2757 fois | Publié

Les Lions indomptables du Cameroun, tenants de la Coupe d'Afrique des nations qui avaient refusé de quitter Yaoundé jeudi 21 juin au soir exigeant une réévaluation de leur prime pour leur participation à l'édition 2019 de la CAN, ont finalement pris la route vendredi pour l'Egypte.

Les champions de la CAN 2017 ont refusé jeudi soir d'embarquer pour l'Egypte réclamant un doublement de leur prime pour la participation à la compétition de football qui commence vendredi et doit se tenir jusqu'au 21 juillet. Après le refus des Lions indomptables de prendre l'avion, le ministre des Sports du Cameroun a présidé dans la nuit de jeudi à vendredi une réunion de concertation avec les représentants des joueurs.

Une prime supplémentaire de 5 millions de FCFA

A cette occasion, le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a proposé une prime supplémentaire de performance de 5 millions de francs CFA (7 600 euros) aux joueurs camerounais.

Dans une lettre adressée vendredi au ministre, les Lions indomptables ont annoncé avoir « décidé d'arrêter toutes négociations » estimant que la prime proposée n'était toujours « pas satisfaisante », mais indiquant qu'ils allaient toutefois « voyager pour l'Egypte ce vendredi ».

Les Lions indomptables doivent jouer leur premier match mardi 25 juin. Ils font partie du groupe F dans lequel se trouvent également la Guinée-Bissau, le Ghana et le Bénin. Le règlement stipule que chaque équipe doit arriver dans le pays hôte de la CAN au moins cinq jours avant son premier match, les Camerounais auraient donc dû toucher le sol Égyptien au plus tard jeudi, mais il semblerait que la CAF ait décidé de ne pas sanctionner les Lions indomptables pour leur retard.

Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également