Sport / Athlétisme : l\'Ivoirien Méité Ben Youssef éliminé sur le 100m ; Ta Lou et Gouéno en demi-finale
0
 

Écouter

Athlétisme : l\'Ivoirien Méité Ben Youssef éliminé sur le 100m ; Ta Lou et Gouéno en demi-finale

L\'Inter | Lu 4314 fois | Publié

Coup de tonnerre hier mercredi 2 7juin au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Médaillé d’or au 100m et argenté sur le 200 en 2010 aux Championnats d’Afrique à Nairobi, Méité Ben Youssef, également auteur du doublé 100-200m aux Jeux de la Francophonie 2009 et double médaillé d’argent (100-200m) aux Jeux Africains de Maputo 2011, a quitté la tête basse, l’épreuve du 100m hommes, victime d’un faux départ, alors que de grands espoirs sont placés en lui lors de ces 18èmes Championnats d’Afrique d’athlétisme au Bénin. « Je suis découragé, j’ai travaillé dur pour cette compétition. J’étais sûr de faire quelque chose parce que je sais comment j’ai travaillé. On me dit que j’ai fait un faux départ, mais je n’ai pas bougé, je n’ai rien fait. Je n’ai jamais fait de faux départ dans ma carrière. Même à l’entraînement… », a déclaré en colère l’Ivoirien de Sherbrook (Canada) dans la zone mixte, après sa course ratée. Malgré ce coup du sort, la course du 200m peut tout de même être une consolation pour Méité. «Oui, ça peut être une consolation, mais moi je fais les deux. J’étais venu pour faire le 100 et le 200m… », a-t-il lancé, avant d’aller ronger son frein sur la piste d’entraînement qui jouxte le stade de la compétition. En effet, tout n’est pas perdu pour Méité Ben Youssef. Il a encore la course du 200m pour se remettre en selle ce jeudi à Porto-Novo. Avant l’ancien champion d’Afrique du 100m, son cadet, Hua Wilfried (10’’39), étudiant à Shanghai en Chine, s’est qualifié pour les demi-finales de cette épreuve. Il a été imité par les jeunes espoirs, Gouenon Adeline (12’’20) et Ta Lou Marie Josée (11’’73), qui ont-elles aussi réussi à ses qualifier les demi-finales du 100m dames. « Je pense que je peux faire mieux parce que le vent n’était pas favorable. On ne pouvait pas pousser plus que ça. Il faut donc gérer pour arriver en finale et donner tout ce que tu as ; et c’est ce que je vais faire. Je vais donner le meilleur de moi-même parce que c’est pour cela que je suis venue de Londres », a expliqué Gouénon. Quant à Mlle Ta Lou, étudiante à Shanghai en Chine, elle est heureuse d’avoir réalisé le troisième meilleur chrono de sa série. J’essaierai de faire le minima pour les Jeux olympiques. Si je réussis cela, mon objectif sera atteint. J’espère courir en moins de 11’’07. Comme je le fais habituellement. Mais avec le faux départ en début de course et la longue attente après les échauffements (retard de 1h30 avant la course ; nldr), je n’ai pu faire mieux », a- t-elle confié. Pour sa part, le directeur technique national, Dao Lacina, est optimiste parce que ses poulains se sont bien comportés lors de la première journée des Championnats d’Afrique hier à Porto-Novo, en dehors du faux départ de Méité Ben Youssef. Ces athlètes devaient poursuivre la compétition ; ils n’ont pu le faire du fait de la pluie diluvienne qui est tombée sur la ville. Ce qui a contraint les officiels de la Confédération africaine d’athlétisme à mettre fin prématurément à la première journée des Championnats. Rendez-vous a été donné aux athlètes ce jeudi 28 juin pour achever les demi-finales du 100m hommes et dames, mais aussi pour continuer les autres épreuves. Les premières médailles (Or et Argent) de ces championnats au saut en hauteur sont sud-africaines.
Cet article vous a plu ! Partagez-le maintenant

A lire également

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Annonces emplois